Peux-tu me décrire ton activité ?
J’ai d’abord créé mon entreprise en France tout en habitant à Amsterdam. Je l’ai rapatriée aux Pays-Bas en 2013 lorsque j’ai commencé à travailler avec des clients individuels qui souhaitaient se réorienter professionnellement. Aujourd’hui, je propose des accompagnements pour que mes clients construisent la carrière qui leur convient mais aussi pour un retour au travail après un burnout.

Comment l’as-tu développé ? combien de temps , quelle démarche – administrative?

Je n’ai pas eu vraiment besoin d’investissements matériels et jusqu’à maintenant, je travaille de la maison et je reçois mes clients dans des cafés assez calmes. À l’avenir, j’envisage de louer un bureau dans un espace de coworking, mais je n’ai pas encore sauté le pas. Les Pays-Bas sont clairement un pays où les démarches administratives liées à la création d’une entreprise sont assez simples… à condition de comprendre un minimum le néerlandais !
Je me suis aussi formée sur le tas à la communication sur les réseaux sociaux : c’est un métier à part entière qui prend finalement beaucoup de temps mais qui semble assez incontournable aujourd’hui.

Que retires-tu de ton expérience au niveau professionnel, insertion dans le pays, familial…?

J’ai d’emblée démarré mon activité en arrivant aux Pays-Bas. La question de l’insertion reste ouverte dans la mesure où je travaille avec la communauté expatriée.

En quelques mots ton parcours professionnel (études et emploi précédents)
Fac de littérature, éditrice, journaliste médicale, Master de sociologie du travail (et début de thèse) chercheure, chargée de mission, consultante

You May Also Like