Bonjour Marie-Caroline , peux-tu nous dire qui tu es ?

Je m’appelle Marie-Caroline j’ai trois enfants (Léopoldine 7ans, Auguste 6 ans et Balthazar 4 ans). Fille de militaire, j’ai toujours beaucoup déménagé… et ça continue! J’aime voyager, rencontrer de nouvelles personnes, faire la fête, lire et faire des projets! J’essaye depuis des années d’allier expatriation, vie perso et vie pro, et j’espère être en train d’y arriver!

Où vis tu ?

Je vis a Londres dans le super quartier de « Notting Hill », qui est  tout à la fois  agréable, touristique et très vivant. Jadore passer mes samedis matins au marche de Portobello Road et y acheter mon déjeuner   : une fois indien, une autre italien, ou bien espagnol, iranien, … aucune limite . J’adore aussi les « charity shop » (magasin solidaire) et les magasins de puces pour dénicher des trésors vintage ou non, mais toujours avec de supers bons prix ! En plus nous sommes tout près de l’école des enfants et c’est un vrai luxe à Londres.

Comment es-tu arrivée ici ?

J’ai suivi mon mari, lors de sa dernière mutation. Il est muté tous les 2 ou 3 ans.

Avais-tu déjà vécu à l’étranger ? Si oui, quel pays ?

Oui! A 20 ans j’ai vécu en Australie pour mes études. Puis avec mon mari nous avons vécu en Angola, en République Démocratique du Congo  et en Colombie avant d’atterrir à Londres .

Depuis combien de temps es-tu installée à Londres ?  

Nous sommes arrivés en avril dernier (2017) avec nos enfants. Eux se sont très vite adaptés nous car  les avons inscris dans une petite école (La Petite École Bilingue) où ils sont très peu par classe,  donc l’intégration s’est hyper bien passée ! Ceci ne nous empêche pas de regretter parfois Bogota qui était vraiment une ville super , mais on est content d’être rentré en Europe!

Tu as développé une activité de location et d’échanges immobiliers : comment t’en est venue l’idée ?

Nous avons acheté une maison au Cap Ferret et nous voulions la louer mais n’avions aucune confiance dans les sites existants. Il y a 2 ans j’ai donc créé un groupe Facebook fermé pour la location et l’échange de biens immobiliers entre amis et amis d’amis – Mi Casa Es Tu Casa – sans penser au départ à en faire mon activité principale (j’avais monte une entreprise de vêtements pour enfants en Colombie). Et puis on a eu de plus en plus de membres et j’ai compris qu’il y avait un vrai besoin. Aujourd’hui il y a près de 23000 membres sur le groupe et j’ai lancé début janvier le site www.micasaestucasa.site qui vient compléter mon offre.

Explique nous comment tu t’organises entre ton activité et ta vie personnelle?

Le matin je dépose les enfants à l’école et hop de retour à la maison je me mets au boulot ! Pas toujours facile de se concentrer et de s’y mettre mais c’est une question d’habitude ! Je consacre le mercredi après-midi à mes enfants et je leur fais faire leurs devoirs tous les soirs. Nous avons une nounou qui nous aide de 16 heures à 19 heures 4 jours par semaine. Le plus compliqué c’est d’essayer de ne pas trop travailler pendant le weekend et de déconnecter… Avec les smartphones c’est tellement tentant de rester connecté !!!

Tu es donc une « Mompreneuse » très occupée?

Travailler de chez soit est un vrai luxe car on voit ses enfants, on peut gérer plein de choses du quotidien mais c’est aussi hyper contraignant! C’est difficile de mettre des barrières entre la vie pro et la vie perso. J’essaye au maximum de faire des activités avec mes enfants en me consacrant intégralement à eux, en les écoutant etc… mais j’avoue que parfois le mercredi après-midi, il m’arrive de faire des batailles navales tout en répondant à des clients! Ce sont des journées assez intenses mais c’est quand même super de pouvoir travailler, profiter de ses enfants, et s’organiser comme on veut, même si le plus difficile reste la solitude dans le boulot.

Peux tu faire partager tes instants bonheurs de Musette ?

Accompagner ma fille à la danse et la voir sortir le sourire aux lèvres en dansant dans la rue… Préparer le déjeuner du mercredi avec les enfants (toujours Italien) , aller les chercher à l’école et les voir me sauter dans les bras  (j’en profite tant qu’ils sont petits.) Et puis constater que mon concept fonctionne et recevoir des messages de personnes que je ne connais pas pour me remercier et me féliciter…

Tu t’occupes beaucoup des enfants, un petit Home-made à partager ?

La pizza pita est une grande spécialité chez nous… la recette

En plus d’être « Mompreneuse », quelles sont tes sorties culturelles préférées du moment seule ou en famille ?

Londres regorge de musées sympa à découvrir avec les enfants, et en plus c’est gratuit. Le Musée des Sciences et le Musée d’Histoire naturelle sont top, mais il y a aussi le Musée des enfants, celui des marques (tout petit mais amusant) et puis on essaye de découvrir un peu les villes alentours, on a adore Cambridge par exemple!

Instant culturel : peux-tu me citer un de tes tableaux ou livres préférés ?

J’ai un livre qui m’a beaucoup touché et auquel je pense souvent c’est Oscar et La Dame Rose d’Eric Emmanuel Schmidt .

Y-a-t-il un évènement culturel en ce moment dans ta ville/région que tu conseillerais ?

Je sais qu’il y a une exposition sur Cézanne en ce moment à Londres, je n’ai pas encore eu le temps d’y aller mais je crois qu’elle est super!

Infos Exposition Cézanne

En quelques mots,  qu’est-ce qui t’as étonné dans ton pays d’expatriation ?

Les anglais sont très sympas et ne s’énervent jamais,  mais ne disent pas vraiment ce qu’ils pensent.  Ils sont bel et bien dans les pubs à partir de 18h !  et sont capables de boire de la bière jusqu’à plus soif art!  Les gens ne se jugent pas dans les rues et c’est vraiment agréable. Donc Londres répond à tous les clichés que j’avais, y compris la météo  et le manque de luminosité , mais c’est une ville top!

Marie-Caroline, peux tu me décrire ton entreprise ?

“Mi Casa Es Tu Casa” est un réseau de confiance pour la location et l’échange de biens immobiliers. Je mets en relation les propriétaires et les locataires (majoritairement pour les locations de vacances). Nous avons un groupe Facebook qui fonctionne par cooptation et qui compte 23 000 membres à ce jour,  ainsi qu’un site internet plus classique. Nous ne prenons aucune commission et misons tout sur la confiance.

Ici des exemples de maisons que vous pouvez louer….

Comment l’as-tu développée ?

D’abord en créant il y a 2 ans, un groupe Facebook fermé, dans lequel seuls les membres parrainés sont acceptés. J’ai géré ce groupe à temps plein depuis 2 ans, en validant moi-même toutes les annonces et tous les nouveaux membres, en modérant, en mettant en relation les gens. Deux ans et 20 000 membres plus tard, j’ai créé le site « micasaestucasasite » qui vient compléter le groupe et qui est en lien étroit avec Facebook. Ce site a été un vrai investissement financier mais me permet de proposer une offre unique sur le marché!

La société “Mi Casa Es Tu Casa Ltd” a été crée en septembre 2017 à Londres.

Que retires-tu de ton expérience au niveau professionnel ?

Notre installation à Londres a été l’occasion de développer le groupe “Mi Casa Es Tu Casa” sur Facebook, en un vrai projet professionnel. A Londres,  on rencontre beaucoup de français entrepreneurs… et très vite  j’ai travaillé avec une agence française installée à Londres pour la conception du site internet pour des clients majoritairement français. 

En quelques mots ton parcours professionnel…

Diplômée de l’Institut International de Communication de Paris, j’ai intégré Publicis en sortant de l’école en tant que Consultante Relations Presse RH. J’y suis restée 4 ans puis j’ai créé ma propre agence de relations presse RH (Neodialogue – Filiale de TMPWorldWide) que j’ai revendu 4 ans plus tard pour suivre mon mari muté en Angola! En 2013 en arrivant en Colombie j’ai créé une marque de vêtements pour enfants (fabriques et vendus sur place – MariNoceros), cela fonctionnait plutôt bien et j’ai beaucoup aimé, mais ce n’était pas vraiment compatible avec notre vie d’expatriés (qui par ailleurs me plait beaucoup).

 

You May Also Like