Anne, peux-tu me décrire ton activité ?

Inspirée par ma propre histoire, Mrs Fanjat Ltd. aide les conjoints expatriés à créer leur carrière nomade. Devenir expat nomade, c’est la solution que je propose pour s’accomplir professionnellement quand on est conjoint expatrié. J’offre une solution juridique grâce au système de portage international. Cette solution permet aux expatriés d’exercer leur activité sans devoir se soucier de la gestion administrative de leur projet. Ils n’ont pas besoin de créer leur propre structure juridique à chaque nouvelle destination. Ils se concentrent sur leur savoir-faire, leur expertise, pas besoins de se soucier de la « paperasse », on s’en occupe.
De plus, je propose un programme d’accompagnement au lancement de projet. Ma démarche est d’aider à monter le projet nomade de A à Z. Donner confiance et avancer ensemble sur le projet.

Comment l’as-tu développé ? 

La société a été créee en Juin 2016, mais j’ai pris la décision de travailler sur le projet qu’en mars 2017, je vais de fêter mon 1 er anniversaire. J’ai mis 6 mois pour monter le projet et construire le business plan. Je travaille notamment en étroite collaboration avec un cabinet d’avocat Français basé à Hong Kong.

Une 1ère étape a été franchie en octobre 2017, avec la signature de mon 1 er contrat. J’ai ensuite fait le lancement de la société sur les réseaux sociaux en décembre 2017. Depuis, j’avance jours après jours et le projet est devenu plus qu’un travail, il est mon entreprise nomade, il me ressemble et nous grandissons ensemble. 

 

Que retires-tu de ton expérience au niveau professionnel, insertion dans le pays, familial…

J’apprends tous les jours quelque chose de nouveaux que ce soit sur le plan technique que sur le plan personnel. Aujourd’hui, j’ai plusieurs casquettes, je fais à la fois de la communication, de l’accompagnement projet, à l’élaboration de contrat. De plus, en même temps je travaille sur mon développement personnel et mon bien-être, ce qui est totalement inédit pour moi. Auparavant, je ne prenais pas le temps pour moi, j’étais en pilotage automatique. Aujourd’hui je profite beaucoup plus de mon pays d’accueil et de mes proches tout en m’épanouissant professionnellement.

En quelques mots ton parcours professionnel 

 Diplômée d’école de commerce de Toulouse
1er départ en février 2007 au Vietnam à Ho Chi Minh City. J’étais l’expatriée et mon conjoint était « le conjoint-suiveur »
Sales and Marketing Manager pour un groupe français dans le Fine Food en contrat local + Ensuite je suis devenue Marketing and Sales Manager pour une société canadienne dans l’immobilier : en charge de la communication et de la promotion de projets immobiliers.
Direction Turkménistan en Janvier 2012. J’ai réussi à trouver un poste en communication interne dans la même société que
mon conjoint – objectif : continuer de travailler même si le poste ne collait pas totalement à mes attentes, peu de responsabilité.
 Décembre 2012, départ pour Hong Kong. J’ai rejoint l’équipe marketing d’une marque de jouets éducative américaine en tant que Merchandising and Marketing Manager Asie, j’avais toute la zone Asie à gérer. J’ai ensuite décroché un poste de Directrice de la Branche Hong Kong pour un partenaire de Disneyland Hong Kong

You May Also Like