Quelle expatriée es-tu?

Myriam , 39 ans. J’ai le goût des challenges, de l’aventure, des petits  bonheurs du quotidien, de la diversité et de la découverte d’autres cultures.

Où vis-tu ?

Je vis à Amsterdam dans le quartier « Zuid ». J’aime ce quartier résidentiel, vert, qui reste dans Amsterdam au calme mais à 15 min à vélo du centre ville !

Comment es-tu arrivée ici ?

J’ai suivi mon conjoint

Avais-tu déjà vécu à l’étranger ?

Je pourrais répondre par un roman mais je vais essayer d’être concise ! Enfant j’ai vécu en Allemagne, France, Belgique, Irlande et Angleterre.

Relocalisée en famille depuis 10 ans à l’étranger : d’abord aux États-Unis à New York, puis à Montréal au Canada et désormais au Pays-Bas.

Depuis combien de temps  es-tu expatriée à Amsterdam ?  

Nous sommes installés depuis 4 ans avec nos deux filles  (10 et 4 ans). Cette adaptation fut assez longue :  18 mois.

Tu as développé ta propre activité de « relocation » : comment t’en est venue l’idée ?

L’entreprise de mon mari ne fournissait pas de services de relocalisation lors nos précédentes mutations. Entre 2008 et 2010, j’avais effectué seule toutes les démarches  pour nos déménagements Paris – NYC et NYC – Montréal. Lors de notre installation à Amsterdam en 2013, la société de mon mari nous a proposé pour la première fois un service de relocalisation par une agence spécialisée.

J’ai donc découvert le service de relocalisation à ce moment là. Sensibilisée par mon parcours personnel en tant que TCK (Third Culture Kids) et  mon parcours professionnel en gestion de projet et business développement, j’ai été  passionnée par ce sujet, sa diversité et la complexité des thèmes qu’il englobe.  Lors de mes précédentes expatriations, j’ai travaillé pour différentes entreprises et dû démissionner à chaque  mutation. J’ai fait le choix après mon congé maternité canadien de prendre un an dédié à mes enfants et pour réfléchir à mon projet professionnel. Face à la  difficulté d’être relocalisée et d’être le conjoint suiveur, il faut un métier adaptable à la vie de famille car le conjoint étant régulièrement en déplacement, on devient vite le pilier de la famille à l’étranger.

Comment t’organises-tu entre ton activité et ta vie personnelle ?

L’avantage d’être indépendant me permet de pouvoir adapter mon agenda sans trop de difficultés. Aussi, les gardes partagées et échanges de gardes avec d’autres expatriés, activités parascolaires pour le plaisir des enfants  permettent d’allonger la journée de travail vu que l’école finit à 15h15.

Tu es donc une « Mompreneuse » très occupée?

Une vraie « Trailerbee » : essayer d’être à la fois une Wondermum et Superbusiness woman en même temps !!!

Peux-tu faire partager tes » instants bonheur » de Musette ?

Pouvoir partager des moments simples avec mes enfants : aller les chercher à l’école et voir le sourire sur leur visage et en même temps arriver à m’épanouir professionnellement. Ballade, goûter, dîner, moment des bains et devoirs. 

J’aime joindre l’utile à l’agréable et faire participer les enfants aux taches ménagères : plier le linge en dansant, essayer des vêtements en faisant des défilés de mode !

Quelles sont tes sorties culturelles préférées du moment, seule ou en famille ?

Balade dans la nature, visite pour découvrir de nouvelles villes, musées, sites historiques.

Instant culturel : peux tu me citer un de tes tableaux ou livres préférés?

Le tableau « Children of the sea » de Jozef Israels, pour la sensation de calme qu’il me procure et l’expression des joies simples de la vie. On pourrait croire que cette scène se passe de nos jours : la famille, l’entraide. Ça peut être n’importe où ! C’est intemporel!

 

Peux tu me décrire ton activité de conseil en relocation?

J’ai créé mon activité de conseil en «relocation»: services sur mesure pour répondre aux besoins de la  clientèle en fonction de la situation dans laquelle ils se trouvent (préparation, arrivée, installation,  intégration, départ…).

Comment as-tu développé?

Lors de mon année de réflexion, je donnais naturellement des conseils en développement d’activité, principalement en communication, et aussi des conseils d’installation, d’aide au changement. J’ai découvert à travers le réseau des entrepreneurs. Je suis donc lancée: j’ai pris un RDV et en 20 minutes mon activité était enregistrée! Une fois mon numéro d’entreprise en poche, j’ai pu commencer et m’installer à mon compteimmédiatement, car les conseils en relocalisation et en développement d’entreprise sont des services qui demandent pas beaucoup d’investissement matériel! Le conseil en 
relocalisation est un service ne nécessite pas beaucoup d’investissement matériel!

En quelques mots parcours professionnel …

Après un BTS Commerce International et un master en Marketing, achat et logistique, j’ai travaillé 15 ans en gestion de projet et développement d’entreprise dans plusieurs secteurs d’activité au sein d’entreprises de différentes tailles dans plusieurs pays (France, Etats- Unis et Canada). 
J’ai toujours aimé entreprendre: de la création de mon association étudiante à la création de divers postes en entreprise. La création de mon activité était une étape naturelle. J’ai fondé, en mars 2016,Tips4Expat qui allie mon expérience personnelle et mon expertise professionnelle.

 

 

 

You May Also Like