« Les enfants de la mer ». 1872 Huile sur toile – (Rijksmuseum Amsterdam)

Cette charmante scène est porteuse de messages. Les enfants d’un pêcheur, avec leurs guenilles et leurs jouets dérisoires, nous offrent un aperçu de leur avenir : l’aîné porte le poids de la famille sur ses épaules, et le petit bateau représente les rigueurs de la vie en mer. Jozef Israels peignit ce sujet pour la première en 1863. Il est devenu très populaire et Jozef Israëls l’a ensuite souvent repris. souvent.  Jozef Israëls jouit d’une immense réputation, ses thèmes de prédilection étant souvent le travail des hommes de mer et les scènes de plage.

Biographie express

Jozef Israëls, né le 27 janvier 1824 à Groningue dans une famille juive et mort à La Haye le 10 août 1911 , est un peintre et graveur réaliste néerlandais.

Ses parents souhaitaient qu’il devienne rabbin. Une éducation religieuse et les études talmudiques, commencées dés son plus jeune âge, ont profondément marqué son développement intellectuel et spirituel.

Très jeune, il suit les cours de  J.J.G. van Wicheren et de  C.B. Buys à l’Académie de dessin Minerva à Groningue et dés 1840 il est apprenti auprès du portraitiste Jan Adam Krusemann , travaillant également avec Jan Willem Pienemann  et le sculpteur Royer.

Arrivé à Paris en 1845, Jozef Israëls devient l’élève de Paul Delaroche, Horace Vernet et James Pradier, son véritable maître étant François-Edouard Picot.

De retour aux Pays-Bas , il se consacre à l’histoire hollandaise avec des œuvres mêlant précisions historiques et détails psychologiques individuels. Installé en 1855, à Zandvoort , ses peintures sobres illustrant la vie dans un village de pêcheurs lui valent une renommée internationale.

Il est l’un des membres de l’École de la Haye.

Il illustre une veine du réalisme social en se concentrant principalement sur les déshérités du ghetto d’Amsterdam, et son œuvre est particulièrement empreinte d’une certaine ambiance de malheur.

J.Isräels est souvent comparé au peintre français Jean-François Millet.

 En savoir plus

 

You May Also Like